Les manoeuvres obligatoires le jour de l'examen du permis B

examen de conduite

 Le permis B est nécessaire pour pouvoir conduire un véhicule motorisé. Mais obtenir le permis de conduire n'est pas si facile qu'il n'y parait. Pour ce faire les candidats, doivent réussir l’examen du code de la route et être capables de réaliser certaines manœuvres lors de l’examen pratique. 

Comment obtenir un permis B ?

L'âge légal pour s'inscrire à l'examen afin d'obtenir un permis de catégorie B est de 18 ans. Toutefois, dès l’âge de 15 ans il est possible de suivre des formations pour un apprentissage anticipé de la conduite.

Pour obtenir un permis B, la démarche classique consiste à suivre des cours théoriques ainsi que des cours pratiques au sein d'une auto-école. Les cours théoriques portent sur l'apprentissage de la loi et des règles de conduite, les cours pratiques concernent l'apprentissage de la conduite d'un véhicule à moteur. L’obtention du permis B permet de conduire une voiture de neuf places y compris le siège du conducteur.

Après avoir suivi une formation en auto-école, les candidats passent tout d’abord l’examen du code de la route. S’ils l’obtiennent, ils disposent ensuite d’un délai de cinq ans pour se présenter à l’examen pratique afin d’obtenir un permis de conduire B, cinq essais sont possible durant ce délai.

Un permis B obtenu avant l'année 2013 est valide jusqu'en 2033. En revanche, si celui-ci a été obtenu après 2013, sa validité est de 15 ans à compter de la date de délivrance. De simples formalités administratives suffiront pour le renouveler.

Toutefois si le conducteur commet des infractions et qu’il perd des points, son permis peut être invalidé, voire annulé. Des problèmes de santé peuvent également influer sur la durée de validité d’un permis.  

Les manœuvres à faire lors de l'examen

Seuls les apprentis conducteurs capables de maîtriser leur véhicule et d'évoluer sur les voies publiques en toute sécurité peuvent obtenir leur permis de conduire B.

Pendant l'examen, il y a quelques manœuvres obligatoires à maîtriser à savoir :

  • faire un créneau ;

  • savoir stationner en épi en marche avant et arrière ;

  • garer son véhicule en bataille en marche avant et arrière ;

  • réaliser une marche arrière en suivant une ligne droite ;

  • réaliser une marche arrière en courbe ;

  • faire un demi-tour en trois temps ;

  • effectuer et réussir un démarrage en côte ;

  • arrêter son véhicule avec une certaine précision.


Lors de l’examen l'inspecteur demande de réaliser deux manœuvres supplémentaires. Il juge la technicité du candidat ainsi que sa capacité à réaliser les manœuvres en toute sécurité.

Comment réussir un examen de conduite ?

Durant cet examen de conduite, vous serez évalué sur un parcours incluant des passages en agglomération et hors agglomération. Le but de votre examinateur est de vérifier votre aptitude à conduire dans les divers contexte rencontrés et votre capacité à vous adapter.

Sur autoroute et sur route, vous devez conduire en maintenant une allure soutenue tout en respectant les limitations de vitesse. Votre examinateur vous donnera des instructions faciles à appliquer.

Avec le stress, il peut arriver qu'un candidat panique et ne comprenne pas les indications de l'examinateur. Si cela vous arrive, n'hésitez pas à lui demander de répéter pour éviter de commettre des erreurs. C’est le meilleur moyen de lui montrer votre assurance ainsi que votre autonomie au volant. Montrez-lui aussi que vous êtes conscient des risques en conduisant en toute sécurité.