Réussir la vente de sa voiture

mandataire auto ies

Si vous souhaitez vendre votre voiture, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour réussir la transaction. D’une part, vous pouvez solliciter le service d’un mandataire automobile, ce qui présente beaucoup d’avantages en termes de professionnalisme. En effet, vous n’avez pas à perdre du temps pour la prospection, ni à vous soucier des procédures nécessaires à la cession. Cependant, cette démarche risque de réduire la sommes que vous deviez encaisser si vous n’avez pas bien étudié son opportunité et bien établi les conventions. D’autre part, procéder vous-même à la vente de votre véhicule est une bonne idée si vous ne voulez pas l’intervention d’un courtier. Dans ce cas, pour que tout se passe plus simplement et plus rapidement, quelques préoccupations sont requises. Parmi les plus importantes, celles relatives à la préparation des papiers et à l’embellissement du véhicule sont primordiales. Il convient ainsi de noter qu’un minimum d’investissement de votre part est indispensable afin de mieux convaincre l’acheteur et de bénéficier du meilleur prix.

Les papiers requis lors de la cession d’une voiture

Qu’il s’agisse d’une vente entre particuliers ou avec l’intervention d’un mandataire auto, vous devez réunir les papiers nécessaires à la vente de votre véhicule d’occasion. Tout d’abord, vous devez préparer le certificat d’immatriculation (ou carte grise). Vous y écrirez la mention « vendu le… » ou « cédé le… » suivie de la date et de l’heure de la cession du véhicule. Par ailleurs, vous devez retirer des exemplaires de la déclaration de cession auprès de la gendarmerie ou encore sur un site habilité par le ministère de l’Intérieur. Ce document contient l’objet de la vente de la voiture et les descriptions détaillées de celle-ci. En outre, un certificat de situation administrative ou de non-gage est exigé afin de prouver que la voiture ne fait l’objet d’aucune contestation judiciaire de la part d’huissiers de justice, du trésor public, ou d’autres instituts financiers. Enfin, le rapport du contrôle technique est à remettre à l’acheteur. Celui-ci précise les observations faites sur l’état du véhicule. À titre d’information, certains papiers peuvent être remis au nouveau propriétaire en tant que simples renseignements sur le passé de la voiture et constituent ainsi un effet rassurant. On cite, par exemple, le carnet et les factures d’entretien, le livret d’utilisation…

L’embellissement de la voiture

Si vous vendez votre voiture vous-même, sans l’aide d’un mandataire auto, une rénovation est nécessaire. Celle-ci ne consiste pas à maquiller les défauts, mais tout simplement à soigner la présentation afin de ne pas voir réduire à néant tous les efforts d’embellissement et d’entretien déjà effectués. Ainsi, un nettoyage complet est conseillé. Pour cela, plusieurs méthodes sont faisables, mais il faut commencer par le simple lavage manuel avec un seau d’eau, une éponge et un shampoing dilué et adapté à la carrosserie. Évitez surtout d’utiliser des produits inadéquats comme ceux qui contiennent des silicones, sinon la retouche sera impossible sans procéder au ponçage total de la peinture. Lorsque la voiture est propre et sèche, il est plus facile de localiser les éventuelles dégradations. Vous pourrez ensuite entreprendre des travaux de rénovation manuelle ou à l’aide d’une lustreuse électrique, afin d’atténuer les rayures sur la carrosserie, les vitres, l’habitacle…